RDC : Martin Fayulu accuse Félix Tshisekedi « d’avoir triché en avance les élections de 2023 »

 

Invité de la grande édition du journal de TV5, jeudi 10 novembre dans la soirée, l’opposant congolais Martin Fayulu a dit tout haut ce qu’il pense du processus électoral devant aboutir aux élections de 2023 dans son pays.

Le candidat malheureux à la présidentielle de 2018 déclare que « les élections sont trichées en avance ».

« (…) Le processus est biaisé. Félix Tshisekedi a placé dans toute la chaîne électorale, des personnes qui sont à ses ordres. En 2020, il a fabriqué une Cour Constitutionnelle qui obéira à ses ordres. À l’Assemblée Nationale, il a fait voter une loi portant organisation et fonctionnement de la CENI qui est en sa faveur. Et bientôt là, il a fait adopter une loi électorale qui est toujours à son avantage (…) », a-t-il expliqué.


Selon Martin Fayulu, « il faut appeler toutes les parties prenantes au processus électoral autour d’une table pour tout reprendre à zéro (la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI, la loi électorale, les animateurs de la Cour Constitutionnelle et de la CENI) ».

Lire aussi  RDC : La CENI "confirme la tenue des élections le 20 décembre" et s'active dans les derniers préparatifs

Désigné candidat président de la République par son parti, l’Écidé, Martin Fayulu a profité de sa sortie médiatique pour expliquer aux congolais les pilliers de sa gouvernance contenus dans « la manifeste de Kisangani », document qui reprend « les 18 défis à relever pour redresser la République Démocratique du Congo ».

Josué Mfutila

 

Lire aussi

Les plus populaires