Nord-Kivu : Le corps d’un militaire amputé de la tête retrouvé au nord de Butembo

Le corps d’un militaire qui serait un élément des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) amputé de la tête, a été retrouvé le matin de ce lundi 21 novembre, dans la cellule Mihake au quartier Kamisi-mbonzo, dans la commune de Bulengera, à la sortie nord de la ville de Butembo (Nord-Kivu).

Selon la société civile coordination urbaine de Butembo, les auteurs de l’assassinat de cet élément armé seraient des miliciens Maï-Maï qui ont attaqué une position des FARDC la nuit de dimanche à ce lundi dans cette cellule.

Les forces vives de Butembo condamnent cet acte. Elles demandent aux miliciens Maï-Maï de cesser ses attaques contre les FARDC.


« Face à cette situation, la société civile coordination urbaine de Butembo condamne les actes de barbarie commis par les combattants Maï-Maï et réitère à ces derniers d’éviter à s’attaquer à notre armée, FARDC car notre ennemi commun c’est l’ADF et ses collaborateurs », a martelé le révérend pasteur Mathe Saanane, président des forces vives de Butembo.

Consécutivement à cette situation, des activités socioéconomiques et scolaires ont été paralysées dans la partie nord de Butembo tout l’avant-midi de ce lundi. Au centre-ville, nombreux commerçants ont hésité d’ouvrir les portes des boutiques et magasins craignant des éventualités. L’après-midi, tous les secteurs de la vie locale ont connu leurs ambiances habituelles.

Didy Vitava, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires