Élections 2023 : « Le glissement ne fait pas partie de notre vocabulaire » (Denis Kadima)

La Commission Nationale Électorale Indépendante (CENI) de la République Démocratique du Congo (RDC) a rendu public, ce samedi 26 novembre 2022, le calendrier des élections générales qui devront se tenir en décembre 2023. À cette occasion, le président de cette institution a exclu l’hypothèse d’un quelconque glissement.

Enumérant les défis liés à l’organisation des scrutins, Denis Kadima a appelé les parties prenantes et notamment le gouvernement à « s’impliquer avec responsabilité dans la conduite
du processus électoral en cours, afin de garantir son plein aboutissement ».

« (…) Tous les défis ci-dessus énumérés peuvent, s’ils ne sont pas surmontés,
influer négativement sur l’exécution du calendrier électoral. C’est ainsi que la CENI invite solennellement les institutions du pays et les parties prenantes à s’impliquer avec responsabilité dans la conduite du processus électoral en cours, afin de garantir son plein aboutissement.


Je tiens à réaffirmer à cette occasion que le glissement ne fait toujours
pas partie de notre vocabulaire », a rassuré le président de la centrale électorale.

D’après le calendrier rendu public ce samedi 26 novembre 2022, les élections présidentielles, législatives nationales et provinciales ainsi que celles des délégués communaux se tiendront le 20 décembre 2023.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires