Sans citer le M23 son parrain Rwandais comme agresseurs, Bemba appelle les jeunes à s’enrôler massivement au sein de l’armée

Sans citer le M-23 ni le pays de Paul Kagame comme agresseurs, le président national du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Jean Pierre Bemba a, à travers un message daté du samedi 26 novembre, invité la population, particulièrement les jeunes congolais à s’enrôler « massivement » au sein de l’armée. 

« À l’instar du Président de la République et commandant suprême des Forces Armées, je demande à l’ensemble de la population congolaise et plus particulièrement aux jeunes de s’enrôler au sein de notre armée», lit-on dans ce message.

Par ailleurs, le numéro un (1) du MLC dit apporter son soutien indéfectible aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et à la Police Nationale Congolaise (PNC) , qui selon lui, ne ménagent aucun effort en vue de défendre l’intégrité du territoire national et assurer la sécurité des personnes et de leurs biens en dépit de toutes les difficultés.


De plus, il a appelé les congolais à s’enrôler massivement en vue de se choisir librement ses dirigeants lors des prochaines élections, et ce, en prélude du lancement des opérations électorales par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) à partir du 24 décembre 2022.

Pour rappel, le président Félix Tshisekedi avait lors de son message à la soixante-dix-septième (77è) Assemblée Générale des Nations Unies (ONU), désigné le Rwanda comme pays agresseur de la RDC et le M23 comme un mouvement terroriste. Et des forces politiques et vives congolaises, et la population ont de manière quasi-unanime salué cette position.

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires