Après Nairobi, Rosiane Kabangu, représentante de la jeunesse de la RDC au COMESA, participe à la 43è réunion du comité intergouvernemental à Lusaka

Après avoir pris part active la semaine dernière « au dialogue intergénérationnel sur le renforcement de la participation significative des jeunes à la consolidation de la paix et aux processus de maintien de la paix dans la région COMESA (Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe) » à Nairobi, Rosiane Kabangu représente de nouveau la jeunesse de la République Démocratique du Congo (RDC) à la 43è réunion du comité intergouvernemental à Lusuka en Zambie.

À l’initiative du secrétariat général adjoint qui s’occupe de l’administration, ces assises qui se déroulent en présence des Ministres ayant dans leurs attributions le Commerce et l’Intégration régionale des pays membres du COMESA, « examinent les questions techniques, administratives et budgétaires évoquées aux niveaux du Sous-comité et du comité, et recommandées au comité intergouvernemental ».

Et, « conformément à la pratique, le rapport de cette réunion des membres du COMYAP (Programme de la Jeunesse du COMESA) sera présenté au Conseil des Ministres qui se tiendra le premier (1er) décembre 2022 », précise-t-on.


C’est ce Conseil des Ministres qui va clôturer officiellement les travaux de la 43è réunion du comité intergouvernemental lancé depuis le 29 novembre dernier en terre zambienne.

Ces travaux se déroulent sous le thème : « Édifions notre résilience par une Intégration économique numérique stratégique » et réunissent dans un premier temps, les représentants des jeunes des pays membres du COMESA regroupés au sein du COMYAP dont la RDC, le Madagascar, la Zambie…

À l’ouverture des travaux, les participants ont notamment examiné les rapports de différentes institutions du COMESA (Banque de commerce et de développement, institut monétaire du COMESA, Commission de la concurrence du COMESA, Chambre de compensation du COMESA…), avant d’être informés sur les rapports des réunions ministérielles sectorielles dont le rapport de la première réunion des ministres de la Santé du COMESA, celui de la réunion ministérielle sur l’agriculture, l’environnement et les ressources naturelles…

À travers COMYAP (Programme de la Jeunesse du COMESA), le COMESA cherche à tirer parti de la nature et à accroître la capacité d’innovation de la population si jeune de la région pour un développement économique durable. Les jeunes sont mis au défi d’exploiter la science et la technologie pour créer de la richesse et des emplois, en promouvant la paix et la sécurité dans la région, sinon aucun développement ne saurait être envisageable.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires