Processus de Nairobi : Voici les raisons de la suspension des travaux

Les pourparlers de Nairobi III entrent dans leur phase stratégique après plus de deux journées de briefing et travaux intenses d’harmonisation de vues entre les participants venus de la RDC et l’équipe présidentielle conduite par le Mandataire Spécial du Chef de l’Etat ,

le Professeur Serge Tshibangu.

Selon la Presse Présidentielle, ce jeudi après-midi les travaux ont connu un moment d’arrêt, le temps pour les émissaires du Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de voir clair sur un certain nombre des choses.


Premièrement, selon la Présidence de la RDC, il a été constaté parmi des participants, des personnes sans mandat, qualité et titre ayant obtenu des accréditations.

Et pourtant, dit cette structure, les listes des participants suivant les organisations ( Présidence, Groupes armés, Leaders communautaires et Société Civile ) étaient bien établies et validées plusieurs semaines avant le début des travaux.

Ces personnes non autrement identifiées se sont transportées jusqu’à Nairobi par des moyens non maîtrisés.

Lire aussi  Neuvième prorogation de l'état de siège :"C'est juste une vaste blague que jouent nos députés nationaux" (JP Ngahangondi)

Cet arrêt momentané de travail approuvé par la plénière devrait permettre le nettoyage des listes et la validation des mandats.

L’équipe présidentielle citée par la cellule de communication de la Présidence de la RDC, aurait aussi été intriguée par une série d’attitudes et faits de la part des équipes techniques préposées à la traduction, prise de son et autre prise de vues.

Vérification faite, dit-elle, ce matériel appartient à une structure d’un pays voisin non concerné par les pourparlers entre congolais.

Le Professeur Serge Tshibangu a exigé et obtenu le démentelement de ce matériel et son remplacement par d’autres qui viendraient de Kinshasa.

Quant aux travaux, ils se tiennent dans une ambiance très détendue.
Les participants ont réaffirmé leur accord de principe de s’inscrire dans la dynamique du P- DDRC-S.
Les discussions achoppent sur la manière dont le P-DDRCS va s’y prendre.

David Lupemba

Lire aussi

Les plus populaires