Prise de plusieurs villages de Rutshuru par le M-23/RDF : Des habitants « dénoncent la pacivité des troupes de l’EAC »

 

Les habitants du territoire de Rutshuru (Nord-kivu), une entité territoriale de la province du Nord-Kivu, victimes des exactions des terroristes du Mouvement du vingt-trois Mars (M-23), sous l’appui de l’armée Rwandaise, inquiétés de la prise de la cité de Nyamilima par ces inciviques, se disent « énervés » de cette situation qu’ils jugent de « pur sabotage ».

Au cours d’un entretien avec ACTU7.CD ce jeudi 05 janvier 2023, à un (1) jour seulement de la prise de cette cité, la population régionale appelle le Gouvernement congolais à s’impliquer d’une manière responsable dans le dossier, et non de se laisser manipuler par les pays étrangers, comme les États-Unis d’Amérique.

Ils s’indignent, par ailleurs, de la « pacivité » des troupes de l’EAC, récemment déployées sur le champ pour mettre terme à cette barbarie sécuritaire. Ils craignent cependant que le M-23/RDF progresse dans les prochains jours vers la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu.

Lire aussi  État de siège : "Plusieurs cas de réédition des miliciens enregistrés et plusieurs localités occupées par les rebelles récupérées par l'armée" (Conseil des ministres)

D’après des sources entrecoupées, c’est depuis le mercredi 4 janvier 2023 que la cité de Nyamilima, située à environ quarante (40) kilomètres sur la piste Ishasha, partie Nord Est du territoire de Rutshuru, a été conquise par les rebelles du mouvement du vingt-trois mars (M-23) appuyés par les militaires de Paul Kagame.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires