Deux poids, deux mesures dans l’opération coup de poing : Les parcs pirates de Limete ignorés par Ngobila!

 

D’aucuns avaient salué l’opération coup de poing décrétée par l’hôtel de ville de Kinshasa pour raison de salubrité publique. Il a été notamment décidé de débarrasser les emprises publiques principalement, les principales artères de Kinshasa de tout ce qui est pirate.

Ainsi, les agents de l’ordre sont à pied d’œuvre depuis lundi 09 janvier pour exécuter la mesure. Le long du boulevard Lumumba souvent inondé des marchés pirates à partir de la première rue, donne désormais l’air d’un désert. Curieusement, les parcs pirates de Limete sont ignorés par le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila. Visiblement, ce sont les » faibles » congolais qui sont pourchassés et non les parcs pirates des expatriés. Deux poids deux mesures, au moment où, le nettoyage devrait viser tout le monde. Veut-on d’une chose et son contraire ?

Du reste, que l’autorité provinciale émette une mesure sélective, cela n’est possible qu’à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo. Les parcs pirates érigés sur la bande séparant le petit boulevard industriel et le grand boulevard ont leur place à la Fikin. Dans la configuration du boulevard Lumumba, les deux bandes auraient servi de jardin écologique. Il est inutile sinon mal aisé de mentionner le rôle que joue l’arbre dans la vie de l’être humain. La commune de Limete baptisée commune écologique et ses habitants en ont grandement besoin.


Ériger des pars pirates est une violation des normes établies au profit du lucre. Le gouverneur de la ville est sans ignorer cet élément. L’heure est venue de revêtir Limete de sa plus belle robe, celle de commune écologique et non de parcs pirates.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires