Ituri : Un groupe d’autodéfense se rend aux autorités provinciales

 

 

C’est ce lundi 23 janvier 2023 à l’esplanade du gouvernorat de l’Ituri que le mouvement d’autodéfense populaire de l’ituri dit “MAPI”, a officiellement déposé son acte unilatéral pour processus de paix entre les main de Johnny Luboya N’kashama, gouverneur militaire de la province et commandant des opérations.

Pour le porte-parole de “MAPI”, ils sont prêts à déposer les armes.

« Nous n’avons pas un cahier de charges à imposer au Gouvernement de la République à part le rétablissement de la sécurité sur toute la province de l’ituri. Nous demandons l’arrêt immédiat des attaques contre nos communautés victimes par la CODECO, FPIC et FRPI », a souligné ce membre de ce groupe d’autodéfense.


À l’en croire, ils sont « très engagés à accompagner les FARDC dans leur mission d’imposer la paix en Ituri ».

De son côté, le lieutenant-général Johnny Luboya N’kashama a félicité ces jeunes de MAPI pour avoir rejoint le chemin de la paix.

« Très sincèrement merci pour revenir sur un chemin très attendu depuis longtemps, car c’est le moment de la réconciliation. L’Ituri n’a plus besoin de tueries. C’est pourquoi n’acceptez plus jamais toutes personnes qui viennent vous dérouter en cherchant illicitement des intérêts égoïstes, mais retenez qu’aucun criminel ne restera impuni », a martelé le premier citoyen de l’Ituri.

Cependant, cette signature d’acte de paix par MAPI pourra arrêter les violences commises par les autres miliciens réfractaires qui voulaient voir venir ce mouvement d’autodéfense.

Flori Drajiro, à Bunia

 

Lire aussi

Les plus populaires