Ituri : 3 otages, 6 armes et 1 burundais présumé ADF présentés aux autorités

 

Un élément de nationalité burundaise a été capturé et présenté ce mardi 24 Janvier 2023 par les forces armées de la RDC à l’administrateur policier du territoire de Mambasa, en province de l’ituri.

Des sources locales contactées par actu7.cd, révèlent que ce présumé rebelle était tombé dans le filet des FARDC au cours des opérations de grande envergure lancées contre leur mouvement dans la forêt de Masiliko, Chefferie des Babila Bakwanza sur l’axe Komanda-Mambasa, le long de la route nationale numéro 4.

Le colonel Mwimba Jean David, commandant second chargé des opérations et renseignements à la 31e brigade de défense principale basée à Mambasa qui a fait cette présentation à l’autorité territoriale, précise que le nom de cet ennemi est Botoyi Hussein et était parmi les grands leaders des ADF dans la zone.


Outre ce rebelle, les forces armées ont aussi présenté à l’autorité 6 armes de guerre et 3 personnes jadis prises en otage, qui ont réussi à s’échapper grâce à cette opération.

Lire aussi  Conflit RDC-Zambie : Kinshasa doit 100.000 USD à la commission spéciale de démarcation des frontières pour un conflit vieux de 126 ans

Le commissaire supérieur principal Jean-Baptiste Muyapandi administrateur du territoire de Mambasa a salué la bravoure des forces loyalistes et les encourage à poursuivre le même élan afin de permettre le retour des personnes déplacées dans leurs villages d’origine.

Les otages ont aussi salué le travail abattu par l’armée en leur faveur, sans lequel, leur vies seraient en péril.

 » J’étais emporté par les ADF depuis le vendredi dernier, quand je me dirigeais au champs, ils m’ont emmené dans la forêt. Et aujourd’hui vers 9 heures, lorsque les FARDC sont venues, ils ont attaqué ces rebelles et j’ai eu la vie sauve. Si ce n’était pas cela, on devrait déjà être tué par l’ennemi », a dit un parmi ces otages.

Il sied de noter que des présumés rebelles ADF avaient signé plusieurs incursions dans cette partie du territoire de Mambasa, où ils avaient réussi à kidnapper plusieurs civils; chose qui a poussé les FARDC à lancer des opérations militaires dans l’objectif de libérer les civils. Le weekend dernier, l’armée loyaliste avait libéré au total 24 personnes civiles d’entre les mains de ces rebelles et neutralisé 5 autres dans le camp ennemi, situation qui satisfait plus d’une personne dans la région.

Lire aussi  Ituri : La société civile alerte sur la présence d'un nouveau groupe armé négatif à Mambasa

Moïse Ulang’u, à Bunia

 

Lire aussi

Les plus populaires