Prise de Kitchanga par le M-23/RDF : Les FARDC accusent le Rwanda d’organiser un nouveau carnage contre la population tutsi

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), engagées sur différentes lignes de front dans le Nord-Kivu, préoccupées par la prise de la localité de Kitchanga par les terroristes du mouvement du vingt-trois mars (M23), sous l’apui de l’armée Rwandaise, accusent le pays de Paul Kagame d’organiser un autre massacre contre la population tutsi.

L’information est contenue dans un communiqué rendu public ce samedi 28 janvier 2023.

Les FARDC confirment, avec certitude, que le Rwanda est dernière la progression du M-23/RDF dans les territoires congolais.


Via ce document, les Forces armées congolaises ont appelé la population à demeurer vigilante.

Cette communication, qui porte la signature du général Sylvain Ekenge, porte-parole du Gouvernement militaire du Nord-Kivu, les FARDC réaffirment leur détermination dans le rétablissement de la paix dans la partie orientale de la RDC.

JC Mbafumoja

Lire aussi  Beni : Une dizaine des morts enregistrés dans une attaque rebelle près d'Oïcha

Lire aussi

Les plus populaires