Ngaliema : Route Nationale N°1 barricadée, des jeunes réclament la reprise des travaux de l’érosion « MT Forest » à Lalou

 

Un mouvement inhabituel s’observe depuis tôt le matin de ce vendredi 10 février 2023. Les jeunes en colère ont barricadé la Route Nationale numéro 1 dans son tronçon compris entre l’avenue Maternité et Lalou empêchant ainsi la circulation des automobiles. Ces jeunes originaires de plusieurs quartiers de la contrée de Binza/Delvaux à Ngaliema réclament la reprise des travaux de l’érosion « MT Forest », laquelle menace les quartiers Mpunda, Bangu, Lubudi, Bolikango, Météo, Ndjelo/Binza de disparition.

« C’est un mouvement de colère que nous avons initié. Nous voulons dire à l’autorité publique que nous sommes en danger. Quand il pleut la nuit, plusieurs familles sont dehors pour surveiller leurs habitations. Beaucoup sont morts à cause de l’inattention des autorités. L’érosion que nous appelons communément MT Forest a englouti des maisons, des parcelles et des familles à cause de l’inattention de nos autorités », a confié à la presse Josué Mfutila, l’un des initiateurs de ce mouvement.

Lire aussi  Ituri : Arrêtés pour "séjour irrégulier" à Mambasa, 4 sujets chinois transférés à Bunia

Selon ce notable de Ngaliema, les travaux de cette érosion amorcés par le régime de Joseph Kabila par la société de construction MT Forest se sont soudainement arrêtés. « Et c’est depuis 2011 que seul le collecteur d’eau qui a été construit par cette société est menacé de s’écrouler, sans compter les dégâts matériels et humains que provoquent les eaux de la pluie aux familles qui sont vers le bas au quartier Bolikango. Nous plaidons pour que ces travaux inachevés reprennent. Imaginez la peine d’autres familles qui sont autour de ces érosions ».


Ce mouvement initié dans l’intention d’alerter l’autorité publique a paralysé la circulation depuis tôt ce matin. Des embouteillages monstres sont visibles sur l’artère principale de la route de Matadi et ses routes secondaires.

Le constat est désagréable. La commune de Ngaliema est serpentée par des érosions. En plus de l’érosion « MT Forest » qui menace de couper l’avenue Lalou, l’érosion de Mataba vers l’avenue Maternité qui occasionne mort d’hommes et de dégâts matériels importants lors des pluies diluviennes, menace aussi la vie habitants de cette municipalité. Chaque nuit, l’hôtel de ville déverse des camions des immondices récoltées dans toute la capitale sous prétexte de combler ce ravin, exposant ainsi la population à des maladies dues à la pollution de l’air.

Lire aussi  RDC : La journée du 8 mars 2024 passera sous le signe de solidarité envers les victimes de l'agression rwandaise (Communiqué)

La rédaction

 

Lire aussi

Les plus populaires