Kasaï Central : le gouvernement provincial et la société civile à couteaux tirés au sujet de l’argent exigé aux élèves pour la construction de la province

 

Le gouvernement provincial du Kasaï central avait signé un arrêté il y a quelques jours exigéant aux élèves de toutes les écoles basées au Kasaï central de verser au moins cinq mille francs congolais ( 5000fc) pour la reconstruction de la province.

Une décision qui ne passe pas du côté de la société civile locale qui demande à l’exécutif provincial de travailler dans la vision du chef de l’État pour l’amélioration du système éducatif congolais.

Dans une interview accordée vendredi 10 février 2023 avec ACTU7.CD, le coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise, NSCC, « appelle tous les parents à boycotter cette décision ».


« C’est un arrêté qui vient appauvrir les parents qui sont dans des situations difficiles très compliquées qui ne savent même pas pour certains, prendre leurs enfants en charge (…) Nous demandons aux parents qui nous lisent en ce moment de ne pas payer cet argent, nous demandons également au gouverneur de faire tout pour suspendre cet arrêté surtout de suspendre ce montant qui n’a pas sa raison d’être », a-t-il déclaré.

Lire aussi  Ituri : Une activité organisée à Irumu pour soulager des personnes traumatisées par des violences armées

Certaines sources, renseignent que, cet arrêté a été signé dans le cadre de la consolidation de la gratuité de l’enseignement de base avec l’achat de bancs pour certaines écoles dont les enfants étudiaient à même le sol.

Pierre Kabakila, à Kananga

 

Lire aussi

Les plus populaires