Guerre RDC – RDF/M23 : « Des pesanteurs fonctionnelles affectent l’action de la force régionale de l’EAC dans l’exécution de son mandat (Tshisekedi)

Faisant la restitution de sa participation au 20è Sommet extraordinaire de la Communauté d’Afrique de l’Est tenu le 04 février 2023 à Bujumbura, Félix Tshisekedi a révélé aux membres du Conseil des ministres qu’il existe des pesanteurs fonctionnelles qui affectent l’action de la force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) dans l’exécution de son mandat.

Sans énumérer ces pesanteurs, le Chef de l’État Congolais a fait remarquer, sans
équivoque, que le mandat conféré à cette force est offensif.

« Et ce, aux termes des résolutions des Conclaves des Chefs d’Etat de la Communauté d’Afrique de l’Est tenus à Nairobi en avril et en juin 2022 ainsi que le Communiqué final du Mini Sommet de Luanda », ajoute le compte-rendu de la 86è réunion du Conseil des ministres.


Ce sommet de Bujumbura auquel il a pris part sur invitation de son homologue Burundais était consacré à l’évolution de la situation sécuritaire dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC) et à l’évaluation de la mise en œuvre de la Feuille de route de Luanda signée le 23 novembre 2022 dans le cadre du processus de paix de Nairobi.

Lire aussi  Sud-Kivu : Un militaire tué et plusieurs biens emportés par des bandits armés lors d'un braquage dans la plaine de la Ruzizi

Au cours du Conseil des ministres qu’il a présidé vendredi 10 février 2023, le Président de la République a noté, comme tous les participants, que la non
observance de la Feuille de route de Luanda par le M23 et « ses mentors du
Rwanda est à la base de la dégradation de la situation sécuritaire dans le Nord
Kivu ».

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires