Dossier Martin Bakole : Le ministre Serge Nkonde, « Maboko banque? »

Le ministre national des sports congolais occupe depuis peu, le top de l’actualité dans l’affaire du boxeur Martin Bakole.

Ce sportif en panne des moyens de déplacement pour son combat prevu en Europe a dû mettre les réseaux sociaux à profit afin de faire entendre son appel au secours. Bakole est allé jusqu’à menacer de changer de nationalité s’il n’obtenait pas gain de cause. Heureusement pour lui, son message est parvenu jusqu’au plus haut sommet du pays. Outre les donneurs improvisés, le président de la République, Félix Tshisekedi a ordonné la prise en charge du boxeur à hauteur de 100.000 dollars américains.

Curieusement, le ministre des sports, Serge Nkonde qui s’est chargé de l’exécution de l’ordre de la hiérarchie a déçu le monde. Les images qui circulent sur la toile ne sont pas dignes d’un État qui respecte les normes financières. Martin Bakole en train de recevoir 100.000 dollars en espèce des mains du comptable du ministère des sports alors que cela devrait se faire par voie bancaire. La toile s’enflamme condamnant cette façon de faire qui sape les efforts des autorités du pays engagées dans la lutte contre la thésaurisation, un mal financier identifié parmi les causes de la dépréciation monétaire.

Lire aussi  Eliezer Ntambwe : "La ville de Kinshasa n'est pas gouvernée"

Serge Nkonde est traité de « Maboko banque » ( entendez en espèces Ndlr) une qualification conjurée dans les pays qui se respectent où l’argent n’a d’autres circuits que la banque. La préoccupation majeure reste celle de savoir, si Bakole ne dispose pas d’un compte en banque? Sinon, comment comprendre l’acte de Serge Nkonde?, faut-il analyser les choses dans le sens de rétrocommission ? Les interrogations fusent de partout jusque-là sans satisfaction.

En attendant, Martin Bakole bénéficiaire de la donation du pays doit en retour le résultat attendu dans la mesure où des championnats sur le plan national ont été annulés ou ajournés faute des moyens alors que son cas a trouvé préséance.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires