Messe d’action de grâce 41 ans UDPS : Bruno Tshibala rend hommage aux pères fondateurs et annonce sa participation aux élections de 2023

A l’occasion du 41e anniversaire de la création de l’Union pour la démocratie et le progrès social, UDPS, son président Bruno Tshibala Nzenze a organisé une messe d’action de grâce le mercredi 15 février 2023 au siège du parti à Gombe.

A cette occasion, l’ancien premier a rendu hommage à ses anciens compagnons (déjà décédés) avec qui ils ont créé le parti en 1982. Ce, après avoir retracé l’historique ayant conduit à la naissance de l’UDPS sous la dictature du président Mobutu.

Abordant le sujet d’actualité, Bruno Tshibala a expliqué que « cette année est une année des grands enjeux. Il y aura des scrutins, dans ces enjeux il faut compter avec l’UDPS. Nous serons là. Lorsque le moment viendra, en temps utile, nous allons nous réunir en congrès au cours duquel nous prendrons des grandes décisions ».


« Nous avons toujours dit que nous sommes des démocrates et que dans une démocratie on conquiert le pouvoir par les élections mais nous ne voulons pas aller à n’importe quelle élection, c’est une élection qui doit être transparente, qui doit être crédible et apaisée. Et pour qu’on arrive à une élection apaisée, il faut créer des conditions et ces conditions c’est une bonne préparation et c’est l’intégration de tout ce qui est réclamé de démocrate pour que notre pays connaisse la véritable démocratie et les vraies élections », a-t-il dit.

Lire aussi  Kasaï : La mairie de Tshikapa interdit la marche de ce jeudi contre Malonda

Revenant sur la visite du Pape François en RDC et les attaques contre le cardinal Fridolin Ambongo par des personnes présentées comme étant membres de l’UDPS, l’ancien collaborateur de feu Étienne Tshisekedi a laissé entendre que « c’est nous qui avons lutté pendant des décennies pour que la démocratie s’installe chez nous, la démocratie que nous voulions c’était une démocratie dans laquelle il y a confrontation d’idées, il y a les arguments solides et motivés et il n’y a pas l’invective, il n’y a pas l’extravagance à la place d’arguments, (…) ».

« Nous qui avons lutté dans le cadre de l’UDPS nous savons que, c’est le dialogue et la non violence, lorsqu’on est partisan de la non violence, la non violence c’est un principe de conduite en vertu duquel on renonce à tout recours à la violence comme moyen d’action en politique ou dans d’autres domaines. Le fait même d’insulter c’est une façon d’exercer la violence, hors l’UDPS nous avons été et nous sommes toujours non violents », a-t-il fait savoir.

Lire aussi  RDC : le ministre Jean Marie Lukundji accusé de signer des arrêtés de nommination au secrétariat général sur instruction de sa famille politique

S’agissant de l’agression de la RDC par le Rwanda et ses supplétifs du M23, Bruno Tshibala appelle à la restauration de l’armée afin de lui doter des moyens pour défendre l’intégrité du territoire national et protéger les citoyens.

 » J’ai toujours dit que notre pays devrait à l’instar de la Tanzanie se défendre avec son armée et arriver à bouter dehors comme en 2013 le M23. Je pense que ce que nous devrions faire c’est réorganiser les forces armées, les forces de la sécurité et créer les conditions qui nous permettent de préserver notre indépendance et notre souveraineté et ne pas permettre à une milice quelle qu’elle soit de venir perturber l’intangibilité de notre frontière », a conclut le président de l’UDPS.

Il s’avère important de signaler qu’après la messe d’action de grâce, le secrétaire général de l’UDPS a annoncé de nouvelles nominations à la ligue des femmes et la ligue des jeunes qui ont désormais des nouveaux comités.

JKM

Lire aussi

Les plus populaires