Affaire Denis Lessie : la sphère religieuse toujours et de nouveau aux abois!

 

L’affaire fait tabac, le très célèbre pasteur Denis Lessie, dit prophète des nations, responsable de l’église Arche de Noé à l’honneur dans un scandale judiciaire.

L’intéressé est sous mandat d’arrêt pour menaces d’attentat, injures publiques et imputations dommageables. Le parquet près la cour d’appel de Kinshasa/ Matete sur la 4 ème rue Limete/ Est de Kinshasa le recherche. Jusque-là, l’auteur de la plainte demeure officiellement inconnu. Et les commentaires vont dans tous les sens. Présent dans les réseaux sociaux, Denis Lessie aborde tous les sujets suscitant du coup, une polémique vive dans l’opinion publique qui lui colle parfois quelques pseudonymes encombrants.

L’homme sait s’attirer la foudre de part ses interventions chaudes. Denis Lessie fait de nouveau parler en mal contre les hommes de Dieu congolais. Si cette sphère est à ce jour cotée médiocre, c’est lié aux faits et gestes de ceux qui sont censés servir des modèles. Il faut dire avec insistance que le Christ au nom de qui tout le monde parle est véritablement trahi au Congo. La Bible sert désormais d’appât face à une population naïve, en quête des miracles et victime d’enseignements tordus.


Denis Lessie rappelle -t- on a déjà fait l’objet d’une condamnation pour escroquerie dans un dossier qui lui a enlevé toute la substance. À des analystes de se questionner sur ce qui reste encore des pasteurs congolais ? L’environnement religieux marqué des prédicateurs libres ternit l’image du pays tel les autres branches de la vie nationale. Vivement des mesures capables de corriger ce mal.

Lire aussi  Corneille Nangaa logé par Kagame dans un appartement à Kigali (société civile)

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires