Kapiamba à propos de la loi Tshiani : « Cette reforme qui a pour finalité de percuter les acquis démocratiques risquerait d’engendrer des frustrations et des violences… »

Le défenseur des droits de l’homme Georges Kapiamba s’oppose farouchement à la réforme qui s’annonce à l’Assemblée Nationale, de la loi électorale en ses dispositions relatives aux conditions d’éligibilité de certains citoyens à la présidence de la République, essentiellement à la nationalité. Le Président de l’ONG ACAJ (Association pour l’Accès à la Justice).

Déposée pour la deuxième fois par son initiateur, le Député national Nsingi Pululu, Georges Kapiamba qui demande aux députés nationaux de rejeter cette proposition de loi et appuie que « cette reforme qui a pour finalité de percuter les acquis démocratiques risquerait d’engendrer des frustrations et des violences… »

« De ce qui précède, il appert clairement qu’une réforme ayant pour finalité de percuter les acquis démocratiques risquerait d’engendrer des frustrations et des violences éventuelles dont la RDC n’a point besoin. Des exemples inspirés par plusieurs pays du monde démontrent que certains de leurs leaders, issus de l’immigration, naturalisés ou ayant acquis la nationalité du pays hôte par l’un de leurs parents, ont servi leurs États avec dévouement et patriotisme », a-t-il déclaré dans un communiqué de presse dont une copie a été transmise à ACTU7.CD.


Cet acteur de la société civile invite chaque leader politique ou social « à s’employer pour déraciner la division, dégager les racines des affrontements politiques et affronter avec courage les injustices fabriquées des années durant en RDC ».

Lire aussi  RDC : "Beaucoup restent à faire sur le plan de la justice depuis l'accession de Félix Tshisekedi à la tête du pays (sondage)

Bien que non alignée dans le calendrier des matières de cette avant-dernière session parlementaire, la proposition de loi « de père et de mère » continue à agiter le camp Katumbi qui dénonce une démarche visant à écarter leur leader (Moïse Katumbi) dont les origines ne sont pas 100% congolaises.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires