Operations FARDC-UPDF : les habitants de Banande-Kainama appelés à regagner leurs villages (société civile)

Satisfaite des opérations menées contre les rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) par la coalition FARDC-UPDF (Forces armées de la RDC et l’armée ougandaise) dans le groupement Banande-Kainama, territoire de Beni (Nord-kivu), la société civile locale appelle la population à regagner la contrée.

Grâce à ces opérations, indique Zawadi Bin Kasumba, président des forces vives sur place, les activités champêtres s’y déroulent sans crainte aucune.

Il n’a pas manqué à « saluer le mariage civilo-militaire qui est presque au top dans cette partie du territoire de Beni ».


Le groupement Banande-Kainama, jadis porte d’enfer, reprend timidement son état normal. Les grands problèmes auxquels faisait face cette bourgade, trouvent progressivement solution.
Le tout premier demeure l’insécurité grandissante caractérisée par les tueries de la population, suivi du délabrement trop avancé de la route Eringeti-Kaïnama, longue d’une quarantaine de kilomètres, en pleine réhabilitation par le service génie militaire.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi  Dénonçant l'agression du M-23 avec le soutien du Rwanda, Maria Arena appelle à des sanctions sur des personnes et sur des entreprises comme Dan Gertler

Lire aussi

Les plus populaires