Ituri : Plus de 83.000 déplacés vivent le calvaire à Mahagi

Après la récente attaque des miliciens de la Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO) au centre du village Afoyorwoth, dans la chefferie des Ang’al, territoire de Mahagi (Ituri), la population s’est éparpillée dans des endroits environnants jugés mieux sécurisés.

Là, c’est le calvaire, la souffrance, car ayant tout laissé derrière elle, craignant pour sa sécurité. Le médecin chef de zone de santé d’Aungba dit avoir répertorié au moins quatre-vingts-trois mille (83.000) personnes dans son entité sanitaire, et qui manquent des vivres et non vivres.

« Cette communauté vit une précarité qui ne dit pas son nom, une dégradation de statut nutritionnel, sans soins. On enregistre même des cas d’accouchement à domicile dans des conditions les plus précaires, les gens dorment à même le sol », alerte le docteur Unen Ali.


Ce déplacement impacte aussi l’éducation des enfants dans la région, car n’ayant pas encore accès à l’école.

Lire aussi  RDC : L'armée Rwandaise signe une incursion à Nyiragongo et kidnappe un civil (société civile)

Cependant, il lance un SOS au Gouvernement congolais et ses partenaires de vite diligenter une aide en faveur de ces vulnérables.

Pour rappel, les éléments des groupes armés dont CODECO et Zaïre se sont affrontés au village Afoyorwoth le vendredi 5 mai dernier, causant mort d’hommes et déplacement massif de la population.

Moïse Ulang’u

Lire aussi

Les plus populaires