Guerre dans l’Est : la SADC arrive…

L’annonce du déploiement de la force de la SADC (communauté de développement de l’Afrique australe) a été faite à l’issue du sommet de cette organisation sous régionale en Namibie cette semaine. Félix Tshisekedi vient d’enregistrer une victoire diplomatique non de moindre.

Tout le monde du moins les congolais dans leur majorité ont accueilli la nouvelle avec beaucoup d’allégresse. C’est peut être la solution tant attendue contre la guerre dans la partie Est du Congo où les groupes armés sèment mort et désolation depuis plus d’un quart de siècle. La force de la SADC dotée d’un mandat offensif va rejoindre les angolais. Ensemble, les deux armées vont combattre contre le M-23 ainsi que les autres groupes armés qui tremblent déjà.

L’Angola comme tout le monde le sait, est une puissance militaire régionale dotée d’un palmarès intéressant. Aux côtés de la RDC au mois d’août 1998, le pays de Lourenço avait aidé la ville de Kinshasa à se débarrasser des soldats Rwandais connus à l’époque sous le label rebelles du RCD/Goma. Quatre expéditions militaires se partagent l’Est de la République Démocratique du Congo. L’objectif étant de pacifier cette partie du pays. La MONUSCO, la SADC, l’Angola et l’EAC forment un bloque anti terroristes camouflés sous divers manteaux.

Lire aussi  Réactivation du projet " Passerelles", qu'en est-il de l'entretien des précédentes ?

La population attend de quatre armées du palpable. La paix retrouvée, l’intégrité territoriale retrouvée. Le grand Kivu et les autres parties du pays occupées pourront être nettoyées d’ici un bail.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires