RDC : Ngoyi Kasanji « indigné de la mauvaise politique agricole »

 

L’ancien Gouverneur de la province du Kasaï-Oriental Alphonse Ngoyi Kasanji n’est pas resté indifférent vis-à-vis de la situation qui prévaut dans la province économique du Haut-Katanga sur la débâcle autour du stock de la farine de maïs dans cette partie de la République Démocratique du Congo (RDC).

Dans son intervention sur l’émission “Bosolo na Politik” de mardi dernier, le député national se dit « indigné » et révèle que la RDC souffre d’une mauvaise politique agricole.

« C’est honteux pour le gouvernement congolais d’aller quémander la farine en Zambie et en Afrique du Sud alors que le pays a la chance d’avoir les maïs dans 45 jours avec de nouvelles technologies », a-t-il fait observer.


Et d’ajouter : « La RDC souffre d’une mauvaise politique agricole, pourtant avec de nouvelles techniques culturales et semences améliorées, on a la chance d’avoir les maïs dans 45 jours. C’est la honte pour nous d’aller quémander la farine en Zambie et en Afrique du Sud ».

Lire aussi  RDC : Levée de la grève des opérations du secteur pétrolier de la zone sud-est

Pour rappel, une crise alimentaire frappe depuis quelques semaines la province du Haut-Katanga. Jusqu’à fin avril et début mai, un sac de vingt-cinq (25) Kg se vend de 75.000 à 100.000 francs congolais. De ce fait, le Gouvernement congolais continue à multiplier les efforts pour résorber cette crise. Lors de la dernière réunion du Comité de Conjoncture Économique (CCE), l’Exécutif national a déclaré vouloir miser sur les producteurs locaux.

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires