Pour la 1ère fois, la Chine condamne l’agression de la RDC par le Rwanda et promet de s’impliquer pour un retour de la Paix

 

En prélude de la visite du Chef de l’État Félix Tshisekedi dans le pays de XI Jiping, Christophe Lutundula Apala Pen’Apala conduit une délégation congolaise constituée en équipe d’avance.

Le Vice-Premier, Ministre des Affaires Étrangères a rencontré lundi 22 mai Qin Gang, chef de la diplomatie chinoise. Les deux personnalités ont discuté des questions sécuritaires notamment dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC) et dans la région des grands lacs.

Pour la première fois, le Gouvernement chinois a eu l’occasion d’écouter la version congolaise au sujet de l’agression dont la RDC est victime de la part de l’armée rwandaise qui opère sous couvert des rebelles M23. Et sans langue de bois, le pays de Xi Jiping a condamné la violence et promet de s’impliquer pour qu’une paix durable s’installe dans cette région des grands lacs, révèle des sources proches du VPM des Affaires Étrangères.

Lire aussi  Troisième mois depuis la prise de Bunagana par le M-23/RDF : « Nous assistons impuissants à l'occupation de notre territoire » (société civile)

En plus de la paix, les questions de développement ont été mise sur la table. Plusieurs projets existants sont remis sur orbite et bien d’autres dans les secteurs des infrastructures, de l’économie, de la défense et des technologies.

Par ailleurs, le Chef de l’État Félix Tshisekedi Tshilombo est annoncé en Chine. Et dans le cadre de cette visite, les documents de différents accords dans les domaines précités sans oublier l’énergie sont analysés pour un partenariat global profitable aux deux peuples.

Josué Mfutila

 

Lire aussi

Les plus populaires