Processus électoral : L’avant-projet de loi sur la répartition des sièges déposé au ministère de l’Intérieur et Sécurité

 

À la tête d’une délégation composée des membres de l’assemblée plénière de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), le Président Denis Kadima Kazadi a déposé l’avant-projet de loi sur la répartition des sièges auprès du Vice-premier Ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité Peter Kazadi.

Il s’agit d’une étape cruciale et délicate du processus électoral qui tourne définitivement la page de la Révision du Fichier Électoral (RFE), conduisant vers l’ultime étape de réception et traitement des candidatures, ce conformément au calendrier publié le 26 novembre 2022.

« Nous sommes venus déposer l’avant-projet de loi sur la répartition des sièges au niveau national, provincial et local. Cette étape nous conduit droit vers la phase de la réception et du traitement des candidatures. Nous avons déposé l’avant-projet de loi auprès du Vice-premier Ministre en charge de l’Intérieur pour le soumettre au Gouvernement qui, à son tour, va l’acheminer au parlement afin qu’il soit adopté après débat bien évidemment », a déclaré Denis Kadima.

Lire aussi  "L'Ass. Nat. est devenue une caisse de résonnance dans laquelle on assiste à des scènes de règlement de compte" (Kabund)

Et de poursuivre : « Après la révision du fichier électoral, nous connaissons maintenant le nombre de personnes inscrites sur la liste. Dès qu’il y aura la loi sur la répartition des sièges, nous allons convoquer l’électorat pour la députation nationale et plus tard pour les provinciales et les élections locales, le 1er septembre interviendra celui du Président de la République (…) ».

Cet avant-projet de loi, faut-il le rappeler, a été adopté par l’assemblée plénière de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), le dimanche 21 mai 2023.

José Muyaya

 

Lire aussi

Les plus populaires