RDC : La Cour d’Appel rejette la demande de libération provisoire de Fortunat Biselele

 

Détenu depuis le 21 janvier à la prison centrale de Makala, Fortunat Biselele n’obtiendra pas gain de cause sur sa demande de libération provisoire. La Cour d’Appel a rejeté, ce mardi 23 mai, cette requête de l’ancien conseiller privé du Chef de l’État congolais Félix Tshisekedi, introduite par sa défense.

Selon Maître Richard Bondo, coordonnateur de l’équipe de la défense de Fortunat Biselele, le juge a épousé aveuglément comme une parole d’évangile, la thèse du ministère public.

« Les juges ont épousé la thèse du réquisitoire du ministère public selon laquelle la gravité des faits mis à charge de mon client commande qu’il soit gardé en détention à Makala. Dans leur ordonnance de rejet de notre requête, les juges disent que la nature des faits n’autorise pas sa libération. Ceci revient à dire qu’ils épousent totalement la thèse du réquisitoire du ministère public », a-t-il déclaré.


Et de poursuivre : « Le ministère public qui n’a pas bien instruit le dossier avant de saisir le tribunal, il épouse, lui aussi à son tour, la thèse du patron de l’ANR, mais nous sommes dans un État de droit ! Lorsqu’il passe six jours à l’ANR, ce n’est ni conforme à la constitution de la République, ni à la loi ».

Lire aussi  Mukuna-Tshibola : la Cour d'Appel renvoie l'affaire au Tribunal de Grande instance de Kinshasa/Gombe

Pour Maître Bondo, le dossier de son client n’a jamais été instruit dûment. « Quand il arrive au Parquet Général, on l’entend sur une demi page, et depuis on ne l’a plus entendu. L’instruction est très lacunaire avec cette conséquence que par rapport à la gravité des faits, on ne peut pas se fier à un décryptage aussi illégal des messages téléphoniques de mon client », a-t-il ajouté.

Poursuivi devant le tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe, Fortunat Biselele est reproché de trahison présumée, une infraction punissable de la peine de mort, « pour avoir été en intelligence avec le Rwanda », une puissance étrangère qui agresse la RDC.

Cink Inkonge

 

Lire aussi

Les plus populaires