IXè Jeux de la Francophonie/Arrivée de Mushikiwabo : « C’est des postures toujours contradictoires de la part d’un Gouvernement aux abois » (Cadre/ECIDé)

 

Depuis l’annonce, par le Gouvernement congolais, de l’arrivée de la secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), la rwandaise Louise Mushikiwabo à Kinshasa pour la cérémonie d’ouverture des neuvièmes (IXè) Jeux de la Francophonie, les réactions commencent à tomber de partout. La plus récente est celle d’un cadre de l’ECIDé (Engagement pour la Citoyenneté et le Développement), parti cher à l’opposant Martin Fayulu.

Se confiant à ACTU7.CD ce mardi 25 juillet au cours d’une interview, le Professeur Docteur Patrick Luyindula s’est dit choqué de constater l’equivocité du Gouvernement congolais dans ses prises de position.

« C’est le même Gouvernement qui nous annonce l’arrivée de la secrétaire générale de l’OIF dans les Jeux de la Francophonie qui auront lieu chez nous, mais c’est le même Gouvernement qui évite l’OIF pour l’audit externe du fichier électoral que nous réclamons à cor et à cri. Nous voulons que le fichier électoral soit audité une seconde fois par un organisme indépendant extérieur fiable, l’OIF en est un », a-t-il déclaré.

Lire aussi  Ass. Nat. : Les candidats invalidés désillusionnés au conseil d'État, l'élection du bureau confirmée ce mercredi

Et de poursuivre : « Le même Gouvernement ne rompt pas les relations diplomatiques avec le Rwanda mais c’est le même Gouvernement qui prétend que le Rwanda nous agresse bien que je suis d’avis que c’est le cas. C’est des postures toujours contradictoires de la part d’un Gouvernement aux abois ».

Ce leader autoproclamé de la jeunesse congolaise engagée n’a pas été clément à l’égard de toute la classe politique congolaise, opposition y comprise. Pour lui, cette « versatilité » est à attribuer à tous les acteurs politiques du pays qui, selon lui, sont habitués à jouer au théâtre.

Cependant, Patrick Luyindula n’a pas manqué de saluer l’arrivée des structures de l’OIF à Kinshasa dans le cadre de ces IXè Jeux. De plus, il a réitéré la position de sa famille politique qui tient mordicus à un audit externe du fichier électoral par une organisation internationale crédible à l’image de l’OIF et non par ce qu’il qualifie de « club d’amis » qui veut faire avaler des couleuvres à l’ensemble des congolais.

Lire aussi  Ass. Nat./Clôture de la session de septembre : Mboso "se félicite de l'entérinement de nouveaux membres de la CENI"

Le porte-parole du Gouvernement congolais Patrick Muyaya avait, lors d’un briefing de presse tenu au Stade Tata Raphaël, confirmé l’arrivée de la rwandaise Louise Mushikiwabo à Kinshasa pour ouvrir ces IXè Jeux de la Francophonie, car, a-t-il souligné, Louise Mushikiwabo qui est secrétaire générale de l’OIF co-organise ces Jeux en collaboration avec la RDC.

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires