Jeux de la Francophonie : Louise Mushikiwabo dit n’avoir pas reçu d’invitation

 

La rwandaise Louise Mushikiwabo, Secrétaire général de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), ne fera pas le déplacement à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC) pour prendre part à la cérémonie d’ouverture des jeux de la Francophonie.

Viendra ou viendra pas ? Cette question a fait le tour de la toile depuis 24 heures. Contrairement à ce qu’a annoncé le porte-parole du Gouvernement congolais, Louise Mushikiwabo ne sera pas à la cérémonie d’ouverture des jeux organisés par la RDC.

La porte-parole de l’OIF, qui apporte cette précision sur Radio France International (RFI), renseigne que « le Gouvernement congolais s’était engagé de son propre chef à ce que son Ministre des Affaires étrangères aille lui remette en mains propres une invitation ».


D’après la même source, ce rendez-vous n’a jamais eu lieu sans aucune explication. Oria K. Vande weghe parle d’une « confusion » qui a poussé Mme Mushikiwabo à annuler sa venue dans la capitale congolaise et déléguer, à la place, l’administratrice de l’OIF, Caroline Saint-Hilaire. Celle-ci est arrivée à Kinshasa ce mardi 25 juillet 2023 en début d’après-midi.

Lire aussi  RDC : le projet de loi portant autorisation de la prorogation de l'Etat d'urgence sanitaire voté au Sénat

Dès l’annonce de l’arrivée de la SG de l’OIF à Kinshasa, des messages de contestation sont allés dans tous les sens. Certains congolais n’ont pas supporté d’apprendre que Louis Mushikiwabo va fouler le sol congolais alors que son pays, le Rwanda, agresse la RDC dans sa partie Est à travers le M-23 appuyé par le RDF.

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires