Nord-Kivu : Un militaire rwandais tué lors des échanges des tirs avec les terroristes du RDF qui tentaient de faire incursion en RDC

 

Un militaire de l’armée rwandaise a trouvé la mort à l’issue des échanges de tirs entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les terroristes de l’armée rwandaise jeudi 27 juillet 2023 dans le village de Rutagara, dans le groupement Buvira, territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu.

La société civile locale qui livre cette information affirme que les tirs ont éclaté lorsque les militaires rwandais ont tenté de faire incursion frauduleusement dans le territoire congolais entre les bornes de démarcation 13 et 14, pour ravitailler en vivres et en munitions leurs supplétifs du M23.

« Les militaires rwandais voulaient faire traverser certains fraudeurs vers la RD Congo. Un soldat des FARDC a empêché leur passage pour protéger l’intégrité du territoire national. Face à la violation des limites tracées depuis l’époque coloniale, un militaire rwandais a tenté de forcer le passage. Cela a poussé le soldat congolais à défendre sans hésitation la souveraineté de son pays en tirant… », indique la société civile locale dans son communiqué.


Dans un communiqué publié vendredi 28 juillet, le régime de Kigali dément que ses éléments ont tenté de faire incursion sur le sol congolais.

Lire aussi  Ituri : Un mort, des maisons incendiées et des vaches pillées au cours d'une attaque à Talieba

« Pour effacer les traces de cet incident, les compagnons du militaire tué ont récupéré son corps de l’autre côté de la frontière », ajoute le communiqué de la société civile de Nyiragongo.

Par ailleurs, les forces de défense de la République Démocratique du Congo qui ont déjà dénoncé les multiples provocations de RDF (Forces Armées Rwandaises) permet de rispoter à toutes les tentatives militaires du régime de Kigali.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires