Ituri : Après les jeunes, la coordination de la société civile de Mambasa remet également son mémorandum aux autorités

 

La coordination de la société civile du territoire de Mambasa, dans la province de l’Ituri, vient de déposer, dans l’avant-midi de ce vendredi 11 août 2023, un mémorandum à l’administrateur de ce territoire en proie à l’activisme des groupes armés.

C’est avec un comité restreint que Marie-Noëlle Anotane, responsable ad intérim de la société civile de Mambasa, a déposé ce mémorandum au bureau de l’administrateur du territoire. Au sortir de ce dépôt, la coordonnatrice a.i des forces vives de Mambasa a remercié les jeunes pour leur pression avant de rappeler les objectifs assignés à ce mouvement de contestation.

« Nous remercions tous ceux qui ont soutenu les jeunes hier et ceux qui continuent à observer la journée sans travail. Nous rappelons que nos actions ne visent que le rétablissement de la paix et la sécurité sur l’ensemble de notre territoire. Nous n’avons rien de personnel contre qui que ce soit ni contre une institution quelconque (…) », a clarifié Marie-Noëlle Anotane au micro ACTU7.CD.

Lire aussi  Ituri : Des civils kidnappés et plusieurs biens pillés par une coalition CODECO-FPIC à Exode, près de Mongwalu

Recevant ce document, l’administrateur policier du territoire de Mambasa a fait remarqué que le mémorandum de la société civile reprend les griefs exprimés par les jeunes. Le commissaire supérieur principal Matadi Muyapandi Jean-Baptiste a réitéré son appel à une « collaboration étroite entre les habitants et les autorités afin de venir à bout de cette situation délicate ».

C’est depuis le début de la semaine que les mouvements des jeunes de Mambasa sont vent débout contre l’insécurité grandissante dans leur milieu. Au cours d’une marche pacifique organisée jeudi 10 août 2023, ces jeunes ont exigé le départ de la 31e brigade de l’armée congolaise accusée de « passive et poltronne » face aux assauts incessants des ADF (Forces Démocratiques Alliées) dont l’activisme s’est, depuis un mois, rapproché du chef-lieu du territoire.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires