Nord-Kivu : À Lubero, le Gouverneur militaire ordonne la traque de tous les « Maï-Maï »

 

Après les villes de Beni et Butembo, le Gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu est arrivé, ce samedi 12 août 2023, dans le territoire de Lubero, en proie à l’activisme des groupes armés locaux ce dernier temps.

Accompagné du commandant a.i du secteur opérationnel Sokola un (1) grand Nord et d’une forte délégation des officiers militaires, le lieutenant-général Constant Ndima Kongba a présidé personnellement une réunion du conseil local de sécurité à travers laquelle il voulait avoir des informations sur la situation sécuritaire sur l’ensemble du territoire de Lubero.

L’administrateur militaire du territoire, le colonel Alain Kiwewe a, devant le Gouverneur militaire, souligné que la situation sécuritaire dans la région reste dominée par les tracasseries de la population civile par les jeunes, se réclamant des miliciens Maï-Maï. Ces derniers font payer des jetons illégaux aux cultivateurs, voire des commerçants pour leurs intérêts personnel.


En dépit du P-DDRCS (Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation), ces miliciens ne veulent toujours pas se rendre aux services spécialisés, ce qui préoccupe l’autorité provinciale.

Lire aussi  Ituri : Situation confuse à Mahagi, des habitants protestent contre la montée de l'insécurité

Sur place il a donné des ordres clairs, dont amorcer ‹‹ des opérations militaires pour traquer tous les voyous qui ne veulent pas la paix dans ce territoire de Lubero ››, note le capitaine Anthony Mualushayi Mbombo, porte-parole des opérations Sokola un (1) grand Nord, dans une dépêche exploitée par ACTU7.CD.

C’était aussi une occasion pour le Gouverneur militaire de visiter les écoles et centres de santé récemment construits par le Gouvernement dans le cadre du Programme de Développement des 145 territoires. Pour lui, l’évolution est estimée à 90% de réalisation.

JC Mbafumoja

 

Lire aussi

Les plus populaires