Insécurité dans l’Est de la RDC : 55 personnes tuées en deux semaines à Beni et Irumu (société civile)

 

La société civile de la localité de Mamove, au groupement des Batangi-Mbau, territoire de Beni (Nord-Kivu) indique avoir enregistré au total cinquante-cinq (55) personnes tuées par les rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) à l’espace de deux (2) semaines seulement.

Ces personnes ont été exécutées dans les territoires de Beni (Nord-Kivu) et Irumu (Ituri).

Selon cette structure citoyenne, plusieurs autres sont portées disparues. Elles ont été tuées au cours de différentes attaques de ces sanguinaires dans différents villages de ces territoires.


Kinos Kathuo, président de la société civile, déplore une série de collaboration de certains jeunes du milieu d’avec ces inciviques.

Ce président de la société civile rappelle que les rebelles ougandais ADF ont déjà érigé plusieurs bastions à l’Ouest de la commune d’Oïcha.

De ce fait, il plaide pour une intervention urgente des services habilités afin que ces djihadistes soient exterminés.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi  Butembo : le maire appelle à la reprise des activités et met en garde tous ceux qui "intimident" la population

 

Lire aussi

Les plus populaires