Procès Kabund : 3 ans de servitude pénale requis par le Ministère public, le verdict attendu le 6 septembre

 

Jean-Marc Kabund-a-Kabund devra passer trois (3) ans en prison. C’est le voeu du ministère public soumis aux juges de la Cour de Cassation lors des plaidoiries qui ont eu lieu ce lundi 14 août 2023 au cours d’une audience foraine à la prison centrale de Makala, où croupit l’ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale depuis un peu plus d’une année.

Du côté de la défense de l’ancien bras droit de Félix Tshisekedi, l’on a naturellement plaidé pour l’acquittement pur et simple de leur client qui devra connaître son sort le 6 septembre prochain, date retenue pour le prononcé du verdict par cette juridiction qui ne donne pas la possibilité d’interjeter appel, car statuant en premier et dernier ressort.

Sur un total de douze (12) chefs d’accusation, seulement trois (3) ont été retenus par la Cour de Cassation contre l’ancien homme fort de l’UDPS/Tshisekedi, dont « propagation de faux bruits, imputations dommageables et outrage aux constitués ».

Lire aussi  Affrontement à Ndanu : Gekoko Mulumba convoqué par la Cour de Cassation ce lundi 18 décembre

Lors de l’audience passée, l’opposant JM Kabund était toujours très critique contre Félix Tshisekedi même devant les juges, comme c’était le cas lors de la conférence de presse ayant consacré la sortie officielle de son parti politique Alliance pour le Changement (A.Ch) où il a traité les animateurs du régime actuel de « jouisseurs ».

Patrick Nguwo

 

Lire aussi

Les plus populaires