Goma : Prévue ce jeudi, la marche de la LUCHA interdite par le maire

 

Le maire policier de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, le commissaire supérieur principal Kapend Kamand Faustin vient de frapper d’interdiction la marche du mouvement citoyen LUCHA (Lutte pour le Changement), prévue ce jeudi 24 août 2023, dans la ville volcanique.

Cette décision est contenue dans un communiqué rendu public ce mercredi dont ACTU7.CD possède une copie. Selon l’esprit de ce document, la marche de la LUCHA s’inscrit dans le cadre du retrait des duplicatas des cartes d’électeurs. Ce mouvement citoyen soupçonne que l’octroi de ces derniers serait monnayé contrairement au mot d’ordre de la CENI.

À ce sujet, le maire policier de la ville de Goma informe à la population requérante que le retrait du duplicata de la carte d’électeur doit être individuel et non groupé, et que le monnayage éventuel doit faire objet d’une action judiciaire auprès des juridictions compétentes, lit-on dans ce document.


« Quiconque tentera de manifester verra la justice sur son chemin. Ainsi donc, les services d’ordre et de sécurité devront agir pour le maintien et le rétablissement de l’ordre public », chute ce communiqué officiel.

Lire aussi  Kasaï-Central : Un cultivateur perd la vie par noyade à Dibaya

Jean-Claude Mbafumoja

Lire aussi

Les plus populaires