Ituri : Plusieurs villages forestiers « attaqués par les ADF » à Bapwele

 

Plusieurs villages dont des carrés miniers situés dans le groupement Bapwele, chefferie de Babila Bakwanza, dans le sud de Mambasa, dans la province de l’Ituri, ont été la cible d’une série d’attaques armées.

Selon plusieurs sources concordantes, ces attaques armées sont l’oeuvre des rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF). Elles auraient notamment attaqué le site minier dénommé « Indépendant », situé à une dizaine de kilomètres de la cité de Mayuano. Sur les vidéos non authentifiées, on voit des cases périr sous de longues flammes et des otages chargés de bagages, en train de quitter le lieu.

Sur d’autres images, des corps gisant dans le sang à même le sol sont aussi visibles. La zone étant non couverte par le réseau de télécommunication, difficile d’établir le bilan ou de confirmer ces informations. Par ailleurs, une source de la société civile de Babila Babombi renseigne que l’armée a réussi à neutraliser six (6) combattants ennemis dans la zone. Aucune communication des autorités n’a été faite pour élucider ces événements malheureux.

Lire aussi  Développement à la base : Le Gouvernement "appelé à intensifier les opérations militaires dans les régions à conflit"

Depuis près d’une semaine, des mouvements suspects des ADF ont été signalés dans plusieurs coins de la forêt de Babila Bakwanza. Depuis la traversée, il y a une semaine, d’une colonne de combattants ADF, de la route nationale numéro 4, de l’Est vers l’ouest, plusieurs personnes redoutaient qu’ils ne viennent commettre d’exactions dans le territoire de Mambasa…

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires