Rentrée scolaire 2023-2024 : Les parents confrontés à l’inflation des fournitures scolaires à Kananga (Reportage)

 

D’ici le 4 septembre, les bleu et blanc vont reprendre le chemin de l’école. Dans la ville de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï-Central, plusieurs responsables d’enfants ont été aperçus cette semaine devant les magasins et boutiques pour se procurer des objets classiques.

Le souci de répondre aux besoins de leurs enfants est là. Mais seulement voilà, certains parents se voient entre le marteau et l’enclume, suite à la montée exponentielle de prix de la quasi-totalité des fournitures scolaires sur les marchés.

Rencontré devant une maison de vente en plein centre ville de Kananga, Albert kabasele, père de quatre (4) enfants, dit avoir accompli son devoir parental malgré cette inflation.


« Nous sommes venus accomplir notre devoir, mais hélas, nous ne savons pas à quel saint se vouer. Beaucoup d’histoires pour les enfants sont en hausse », a-t-il déclaré au micro d’ACTU7.CD.

Lire aussi  EXETAT 2020 : Willy Bakonga annonce la publication des résultats dans quelques heures

De son côté, Michel Buanga, vendeur de son état, renseigne que le marché de vente piétine actuellement contrairement à l’année passée. À l’en croire, l’instabilité du taux de dollars face aux FC cette année a tout chamboulé.

« Le marché de vente a sensiblement ralenti cette année. Beaucoup de gens n’achètent pas, ils ont peur du prix. Ce n’est pas de note faute. Nous aussi, nous dépendons du prix d’achat », a-t-il souligné.

Notons qu’une sizaine de cahiers de 100 feuilles coûte 6.000 FC, tandis qu’une douzaine de 48 feuilles s’achète à 5.500 FC.

Selon le calendrier du ministère national de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), les bleu et blanc reprendront le chemin scolaire le 04 septembre prochain.

Pierre Kabakila, à Kananga

 

Lire aussi

Les plus populaires