Gabon : Quelques temps après la publication des résultats de la présidentielle, des militaires annoncent avoir pris le pouvoir

 

C’est la confusion à Libreville, capitale du Gabon. Depuis quelques heures de ce mercredi 30 août 2023, des militaires viennent d’annoncer avoir pris le pouvoir et annulé ainsi les élections du week-end dernier.

D’après les médias internationaux, ces militaires ont pris parole sur les antennes de la télévision nationale juste après la publication des résultats de la présidentielle de samedi dernier qui ont donné vainqueur le Président Ali Bongo avec plus de 60%. Ces soldats ont indiqué « avoir mis fin au régime actuel » après constaté « une gouvernance irresponsable, imprévisible qui se traduit par une dégradation continue de la cohésion sociale risquant de conduire le pays au chaos (…) ».

Au nom de leur « comité de transition et de restauration des institutions », ces soldats annoncent également la fermeture des frontières du pays et la dissolution de toutes les institutions du pays. Aussi, les résultats des élections sont annulés car « tronqués ».


Depuis 2021, une vague des coups d’État souffle sur l’Afrique de l’Ouest. Après le Mali, le Burkina Faso, la Guinée et le Niger, c’est au tour du Gabon de passer chez le coiffeur. En poste depuis quatorze (14) ans, Ali Bongo avait hérité du pouvoir de son feu père Omar Bongo. Il était candidat à sa propre succession. Son état de santé était mis en cause…

Lire aussi  Kibassa Maliba parle du plan national du numérique de la RDC à la réunion du RFMEN à Cotonou

Andy Kambale Matuku

 

 

Lire aussi

Les plus populaires