Lettre de Godé Mpoyi à Ngobila : le député provincial Mbozi wa Mbozi pète le plomb et envoie les kinois au diable

 

Le complot contre les kinois se précise de plus en plus. Tout est clair désormais après la dernière menace de Godé Mpoyi contre Ngobila. Réagissant à cette lettre, le député provincial MLC, Désiré Mbozi wa Mbozi pète le plomb.

Cet élu de la capitale considère que la lettre de Godé Mpoyi n’a aucun effet étant donné que le règlement intérieur de l’assemblée provinciale stipule autre chose que la démarche de son speaker. En outre, Désiré Mbozi wa Mbozi s’interroge si la révocation des membres de l’exécutif provincial telle qu’envisagée par Godé Mpoyi va résoudre leur problème d’argent à trois mois de la fin de la mandature. Et pour chuter, il réclame à l’instar d’un draineur des foules, ses indemnités de sortie.

Désiré Mbozi wa Mbozi doit de la considération aux kinois qui l’ont porté à ce niveau de responsabilité pour plaider leur cause et non s’enrichir sur leur dos. En termes de production parlementaire, quelle serait sa cote à trois mois de la fin de son mandat? s’interroge un analyste. Nulle, répond, un ancien membre de la cour de Bemba. Désiré Mbozi wa Mbozi rappelle – t- on, avait été surnommé  » microscope  » pour sa théorie sur la congolité. C’est ça l’élément qui a pesé énormément pour son élection en qualité de député provincial de Kinshasa.

Lire aussi  Menace de balkanisation, qui en veut aux congolais ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il porte sans honte ni scrupule, le manteau de bourreau de kinois. L’homme mérite la colère de son électorat. Heureusement que dans sa réaction poison, il ne croit pas à sa réélection. Voulant s’attaquer à Godé Mpoyi, Désiré Mbozi wa Mbozi s’est mis en mauvaise posture. Son avenir politique en dépend désormais. Et les kinois se disent prêts à le sanctionner.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires