Législatives provinciales : La CENI proclame 4 élus pour 3 sièges à Kambove (Vidéo)

 

Encore et toujours la Commission électorale nationale indépendante CENI, à la charge . Après les multiples bêtises lors de la publication des résultats provisoires des législatives Nationales, voici une autre bourde aux législatives provinciales dans la circonscription électorale de Kambove au Haut Katanga. Pour trois sièges à pourvoir, la centrale électorale a proclamé quatre députés provinciaux élus.

Vidéo à l’appui, peut-on parler d’une erreur matérielle ? Non, répond une source sans hésitation. Ici, il faut vite douter du travail accompli. Qui a été réellement élu à Kambove? La CENI est responsable de la confusion semée. Une autre préoccupation est celle de savoir, le projet dans ce spectacle désolant ? Comment départir les élus placés en situation de conflit? . Pour l’heure, les réponses appropriées à toutes ces interrogations sont du domaine de la CENI. Entre-temps, la confiance vis-à-vis de cette institution d’appui à la démocratie s’envole au fur à mesure que les jours passent.

Lire aussi  RDC : Après les Warriors, voici les terminators !

Un tour en arrière pour relever un élément ; la proclamation des résultats à des heures tardives de la soirée est une stratégie savamment orchestrée pour tromper la vigilance de la population et des candidats. De l’avis de plusieurs spécialistes des questions électorales, rien n’atteste le sérieux dans l’équipe dirigeante de la CENI étant donné que les bourdes se multiplient à vitesse de la lumière. Les élus proclamés aux niveaux des législatives nationales aussi devraient douter du choix porté en leurs personnes en attendant, l’issue des contentieux électoraux selon les degrés.


Denis Kadima et toute son équipe ne peuvent pas se frotter les mains. Le pari est loin d’être une réussite. À chaque publication, son scandale. L’image de la CENI de plus en plus ternie. L’équipe dirigeante dispose – t- elle encore des moyens de recadrer les tirs? Non, répond un analyste. Pour lui, nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes. L’acte paraît prémédité. Kadima et compagnons n’ont qu’à tirer les conséquences de leur marche.

Lire aussi  Affaire 120 tonnes de cathode de cuivre disparus au Haut- Katanga : Kyabula dans le box?

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires