Félix Tshisekedi sur l’arrestation de Stanis Bujakera : « Je regrette ce qui lui arrive, mais je ne peux pas faire entrave à la justice »

 

Le Président de la République Démocratique du Congo (RDC) Félix Tshisekedi n’a pas camouflé sa position face à l’arrestation du Journaliste congolais Stanis Bujakera depuis quelques jours à Kinshasa.

Lors du déjeuner de presse organisé le mardi dernier à New-York aux USA, Félix Tshisekedi a fait savoir que le correspondant de Jeune Afrique a été interpellé pour faire la lumière sur une enquête qui est en cours sur l’assassinat de l’ancien Ministre des Transports, Chérubin Okende.

« Pour le journaliste Stanis Bujakera qui est un jeune homme que j’aime bien, pour la petite histoire, il a couvert notre campagne électorale avec Vital Kamhere, il était de tous les combats avec nous. Vous voyez que j’ai de la sympathie pour ce jeune homme, je regrette ce qui lui arrive, mais je ne peux pas faire entrave à la justice et ne pas permettre à celle-ci de faire toute la lumière, d’autant plus qu’on parle de mort d’homme », a-t-il déclaré.

Lire aussi  Plainte contre Bruno Tshibala : "C'est une distraction de mauvais goût" (cabinet)

Et d’ajouter : « Je suis le magistrat suprême sans juger, mais je peux m’enquérir de certaines situations sans m’immiscer dans les affaires de la justice surtout lorsque cela suscite des polémiques ».

Pour rappel, le journaliste Stanis Bujakera avait été arrêté il y a quelques jours à l’aéroport international de N’djili sur un probable rapport fait à Jeune Afrique sur l’assassinat de Chérubin Okende, membre du parti politique d’Ensemble pour la République de Moïse Katumbi.

Frank Kalonji

Lire aussi

Les plus populaires