Kasaï-Oriental : La relance des travaux du projet Tshilejelu annoncée à Mbuji-Mayi

 

En trêve depuis un long moment, les travaux de réhabilitation de la voirie urbaine seront relancés à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental, avant la fin du mois de septembre courant. La confirmation émane du Directeur provincial de l’Office des Voiries et Drainage (OVD), Trésor Kashala, dans une émission sur une chaîne locale.

« Les procédures de résiliation et de signature d’un nouveau contrat en vue de trouver une autre entreprise qui puisse assurer la continuité des travaux ne sont toujours pas aisées. Nous avons, sur le plan technique, désigné l’entreprise CGCD de continuer les travaux (…) Les pourparlers sont en cours et le Directeur Général de l’OVD m’a rassuré qu’avant la fin du mois de septembre courant, ces travaux doivent reprendre peu importe les circonstances », a-t-il rassuré.

Trésor Kashala a, par ailleurs, soutenu la résiliation de contrat avec l’entreprise CREC7, pour “nonchalance” dans l’exécution des travaux du projet Tshilejelu. À l’en croire, la chance a été accordée à l’entreprise CGCD pour poursuivre lesdits travaux, bien que la procédure administrative a beaucoup traîné suite aux modifications de la nature du contrat qui doivent être faites.

Lire aussi  Sud-Kivu : Plus de 10 personnes portées disparues dans une noyade sur la rivière Ulindi à Shabunda

« Il mène des plaidoyers pour obtenir dérogations spéciale, parcqu’il y a des procédures à respecter. Étant donné que cette entreprise a refusé de préfinancer, il importe de trouver une autre entreprise qui puisse récupérer le dossier à ce niveau-là. Les services de passation des marchés publics doivent autoriser la consultation d’une, qui peut accepter le préfinancement. Avant la fin de septembre, les travaux du projet Tshilejelu doivent reprendre et nous allons asphalter les avenues Lusambo, Odia David, et on va aborder la cathédrale, Tshiala Muana et Kalambayi Nzevu », a-t-il indiqué.

Rappelons que le contrat de l’entreprise CREC7 a été résilié à Kananga (Kasaï-Central) et à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental) pour lenteur dans l’exécution des travaux du projet Tshilejelu.

Jacob Séraphin Nkita, à Mbuji-Mayi

Lire aussi

Les plus populaires