Nord-Kivu : Ayant fui les atrocités du M-23/RDF, plus de 30.000 élèves dont les finalistes en besoin d’aide humanitaire à Goma

 

Ils sont plus de trente mille (30.000) élèves et écoliers dont les finalistes ayant fui les atrocités des rebelles du M23-RDF, qui étudient dans des conditions difficiles à Goma, chef-lieu lieu de la province du Nord-Kivu.

En cette période pluvieuse, alertent différentes sources, ces derniers sont exposés à toute sorte d’intempéries, car la majorité d’entre eux sont ceux qui étudient à ciel ouvert par manque des salles de classe.

Aimé Mukanda Mbusa, qui livre l’information à ACTU7.CD, affirme que plusieurs d’entre eux sont cantonnés dans les sites des déplacés aux alentours de la ville de Goma, les autres dans des familles d’accueil.


À ceux-ci s’ajoutent les victimes de l’éruption volcanique du 22 juin 2021 du site de Kanyaruchinya, à cinq (5) kilomètres de la ville de Goma. Aimé Mbusa Mukanda demande au Gouvernement congolais, aux ONG et aux personnes de bonne volonté de venir en aide à ces vulnérables qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Lire aussi  Les activités scolaires et académiques vont reprendre le lundi 22 février prochain (officiel)

Deux (2) ans durant, les élèves du territoire de Rutshuru ont chômé suite à l’agression rwandaise.

JC Mbafumoja

Lire aussi

Les plus populaires