RDC : « Il n’y a jamais eu d’arrangement entre le vainqueur de ces élections qui est face à vous et son prédécesseur » (Félix Tshisekedi)

 

Le Président de la République Démocratique du Congo (RDC) Félix Tshisekedi dit n’avoir jamais signé des accords avec son prédécesseur Joseph Kabila, pour obtenir le pouvoir lors des élections de 2018.

Le premier citoyen congolais l’a fait savoir au cours d’un déjeuner de presse le mardi 19 septembre, aux États-Unis d’Amérique, où il séjourne pour la 78ème session de l’Assemblée générale de l’ONU. Félix Tshisekedi a rappelé qu’il avait gagné ce scrutin et qu’il n’a jamais passé un quelconque arrangement politique avec Joseph Kabila.

« Il n’y a jamais eu d’arrangement entre le vainqueur de ces élections qui est face à vous et so’prédécesseur », a-t-il souligné.


L’occasion faisant le larron, Félix Tshisekedi est revenu sur les contacts pris avec le Front Commun du Congo (FCC) au lendemain des élections pour la formation de la coalition gouvernementale et non pour passer un accord autour des résultats de la présidentielle.

Lire aussi  RDC : l'UDPS Kibassa "prête à défendre les intérêts du peuple congolais contre les ennemis de la démocratie"

« [Raymond Tshibanda], c’est le premier qui m’avait contacté, après la publication des résultats des élections. Nous nous sommes vus et je lui ai dit : cher grand frère, si vous m’avez appelé ici pour trouver un arrangement afin que je devienne le premier ministre de votre candidat, c’est-à-dire Emmanuel Shadary, c’est niet, parce que moi j’ai gagné les élections, je le sais, j’ai les résultats, je n’entrerai pas dans ce scénario », a-t-il martelé.

Depuis son accession au pouvoir en 2018, Félix Tshisekedi a été toujours accusé par plusieurs cadres de l’opposition d’avoir négocié le pouvoir avec son prédécesseur Joseph Kabila.

Frank Kalonji

Lire aussi

Les plus populaires