Haut-Uele : Ayant fui les affrontements entre l’armée sud-soudanaise et la milice Nasfa, les déplacés « abandonnés à leur triste sort »

 

Les déplacés de guerre qui ont fui les affrontements entre l’armée sud-soudanaise et la milice Nasfa le long de la frontière entre la RDC et le Sud-Soudan, plusieurs personnes vivent le calvaire ces derniers jours.

Cantonnés précisément à Waliwa, dans le territoire de Faradje, province du Haut-Uele, ces personnes sont estimées à plus de trois mille (3000) ménages.

L’information est livrée ce dimanche 22 septembre 2023 par un acteur de la société civile locale. Emmanuel Akotawa affirme que ces compatriotes sont venus notamment des localités de Bomoko, Golgotha, Bagdad, Vingt grammes et Adawu. Les uns passent nuit à la belle étoile, alors que les autres sont hébergés dans des familles d’accueil.


Les forces vives sur place dénoncent le silence des autorités gouvernementales « qui ne veulent jusqu’à présent venir en aide » à ces vulnérables qui meurent de faim. Emmanuel Akotawa regrette que depuis leur déplacement, aucune autorité n’est encore jusque-là arrivée même pour s’imprégner de leurs conditions de vie.

Lire aussi  S. Kimbangu après son échange avec F. Tshisekedi : "Je prie et invoque la miséricorde de Dieu pour que la paix revienne dans l'Est"

Les affrontements entre l’armée sud-soudanaise et les miliciens de la Nasfa les semaines écoulées ont fait plusieurs morts et des blessés.

JC Mbafumoja

Lire aussi

Les plus populaires