Prétendu accord signé entre Kabila et Tshisekedi : Nangaa ne vaut pas un Penny!

 

Il a étonné la galerie après publication de ce que des analystes politiques sérieux appelleraient feuille de chou destinée à la consommation d’une clique donnée. Corneille Nangaa Yobeluo, ancien Président de la Commission électorale Nationale indépendante, CENI a prétendu répondre au président de la République Félix Tshisekedi sur le fameux accord de cession de pouvoir qu’aurait signé Félix Tshisekedi et Joseph Kabila.

À l’étonnement, se joint la déception. Le prétendu document intitulé  » Accord pour la stabilisation de la République Démocratique du Congo » ne fait nullement allusion à la cession du pouvoir par Kabila mais à le pénétrer profondément. Il est question des garanties d’immunité que les tenants de l’ancien ont cherché et obtenu du gagnant Tshisekedi devant témoins pro- Kabila.
De ce point de vue, on peut admettre que le concept  » Accord » tient sa place bien que l’intitulé semble flou.

Ce qui fâche selon des observateurs, c’est au niveau des bruits tendant à nuire à l’actuel chef de l’Etat, mettant en avant par mauvaise foi, l’aspect mensonger d’un pouvoir négocié. C’est ici où Corneille Nangaa Yobeluo ne vaut pas un Penny. Kabila et ses hommes se sentent hors danger étant donné qu’ils sont protégés par le régime en place. Cependant, qu’on le sache, les provocations, se paieront cher. Le peuple congolais tourné en boutique n’a pas encore dit son dernier mo. Il finira tôt ou tard par se faire justice. C’est ici le lieu de demander à Kabila de maîtriser sa troupe en invitant à la réserve ses lieutenants.

Lire aussi  Jean-Pierre Bemba : "Le fait d'avoir un représentant au bureau de la CENI ne garantit pas la victoire électorale..." (Communiqué)

Corneille Nangaa s’est de nouveau discrédité. De l’avis d’une certaine opinion, l’homme serait à la recherche d’une santé politique. Mais faut-il la chercher en tournant la population en dérision ? À supposer qu’il ait eu Accord de cession de pouvoir, quel contenu aurait le document présentement ? Aucun, dans la mesure où, le débat a évolué. Au regard de ce qui précède, il y a urgence d’inviter le Kabiliste déguisé opposant Corneille Nangaa Yobeluo à la réserve pour servir d’exemple.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires