RDC : En attendant les retombées de la table-ronde, l’état de siège de nouveau prorogé dans le Nord-Kivu et l’Ituri

 

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) vient à nouveau de proroger l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu. Porté par la Ministre d’État à la Justice, ce projet de loi a été adopté au cours de la réunion du Conseil des Ministres tenue vendredi 22 septembre 2023.

À en croire le compte-rendu du Conseil des ministres, cette nouvelle prorogation de l’état de siège permettra aux Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) de « poursuivre la traque contre les groupes armés tels que le Zaïre, la CODECO et les terroristes ADF/MTM et M23/RDF, afin de stopper leur aventure dans cette partie du pays ».

Cette énième prorogation de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri intervient pendant que les retombées de la table-ronde, convoquée par Kinshasa pour déterminer l’avenir de cette mesure sécuritaire exceptionnelle, tardent à être livrées. Au cours de son allocation en ouverture de la session de septembre, le Président de l’Assemblée nationale avait indiqué qu’il revient au Chef de l’Etat de prendre la décision par rapport aux recommandations lui transmises à l’issue de cette table-ronde.


Il faut dire aussi que malgré cette situation sécuritaire exceptionnelle, les différents groupes armés poursuivent leur activisme dans différents coins de l’Ituri et du Nord-Kivu. Certains groupes ont même réussi à étendre leur zone d’influence. C’est le cas notamment des terroristes ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) qui sont désormais actifs dans la chefferie de Babila Bakwanza (Mambasa).

Lire aussi  Ville morte à Goma : 2 morts, 6 blessés, 3 armes emportées et une dizaine d'interpellations (Police)

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires