Kasaï-Oriental : La Gouverneure a.i supprime la taxe « Jeton »

 

La Gouverneure intérimaire du Kasaï-Oriental Julie Kalenga Kabongo a finalement décidé de supprimer la taxe pour la reconstruction de la province dénommée « Jeton », perçue auprès des conducteurs des motos taxis.

Le n°1 du Kasaï de l’Est justifie cette décision par le fait que cette taxe ne figure nulle part dans la nomenclature et n’est régie par aucune loi ni édit.

« Depuis un certains temps, le terme “jeton” est utilisé dans le langage des agents publics et même des contribuables appelés “Motocycliste”, alors que ce terme n’est établi par aucune loi, aucun édit. Voilà pourquoi, j’ai décidé de la suppression de cette pratique à tous les niveaux, c’est-a-dire : Province, Mairie, Commune, Chefferie et Secteur. J’ordonne à cet effet, tous les services concernés de mobiliser les recettes (…) Le bon travail sera récompensé et le mauvais rendement sera récompensé », a-t-elle expliqué.


Julie Kalenga a rappelé cependant la population de son devoir de s’acquitter de leurs obligations fiscales, afin de permettre à la province de faire face aux défis actuels.

Lire aussi  Taxe sur la délivrance de passeport : la FBNBANK désignée pour réceptionner les fonds

« Notre province fait face à plusieurs défis (…) Nous avons tous l’obligation de nous acquitter de nos obligations fiscales, pour donner au Gouvernement provincial, les moyens de sa politique », a-t-elle dit.

Avant de supprimer définitivement cette taxe, Julie Kalenga avait d’abord décidé de sa suspension pour trois (3) jours, à travers l’étendue de la province du Kasaï-Oriental.

Jacob Séraphin Nkita, à Mbuji-Mayi

Lire aussi

Les plus populaires