Ensemble pour la République : Chérubin Okenda déjà remplacé à son poste avant son inhumation

 

Chérubin Okende Sengha, député national et porte-parole du parti politique Ensemble pour la République, assassiné au mois de juillet dernier dans des circonstances jusque-là floues, vient d’être remplacé par l’avocat Hervé Diakese alors que le corps de l’illustre disparu n’est pas encore mis sous terre pour cause d’enquête.

Ainsi en a décidé Moïse Katumbi Chapwe, président fondateur du parti. Ses décisions sont visiblement, inattaquables même quand elles violent délibérément la morale. L’acte posé selon des analystes met en exergue le manque de considération que la hiérarchie d’Ensemble pour la République avait pour Chérubin Okende Sengha. Il est donc inconcevable de jeter dans les oubliettes sa mémoire.

Moïse Katumbi a tout faux de remplacer si tôt l’ancien porte-parole alors que l’enquête n’a pas encore livré ses conclusions. Un élément qui expose Katumbi à des critiques sans fin. S’agit-il d’un acte délibéré ? C’est la question majeure dans la mesure où, Hervé Diakese qui remplace Chérubin Okende a connu l’illustre disparu. La galerie reste dans l’étonnement de voir l’intéressé sauter de joie, remerciant du coup, le bienfaiteur Katumbi.

Lire aussi  Affaire RAM, désignation à la CENI...: Moïse Katumbi s'éloigne de Félix Tshisekedi!

Une chose à signaler aussi est que l’enquête visant à élucider les circonstances de la mort de Chérubin Okende ne semble plus intéresser Ensemble pour la République. Une énième remarque illustrant parfaitement le sabotage de la mémoire de l’ancien porte-parole du parti de l’homme de Kashobwe malheureusement engagé dans la course à la magistrature suprême.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires