Nord-Kivu : Plus de 1400 détenus n’ont pas été enrôlés à la prison centrale de Goma/Munzenze (Société civile)

 

La RDC tend vers la tenue des élections générales fin décembre. Mais déjà, des voix s’élèvent pour exiger l’enrôlement des détenus de la prison centrale de Goma/Munzenze (Nord-Kivu).

On parle de plus de mille quatre cents (1400) détenus, logés dans cette maison pénitentiaire, qui n’ont pas eu leurs cartes d’électeurs.

Aimé Mukanda Mbusa, l’un des acteurs de la société civile au Nord-Kivu, qui confirme cette nouvelle, affirme que pendant les opérations d’enregistrement et d’identification des citoyens, la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante) s’était intéressée uniquement aux prisonniers du bloc moderne et les femmes, ignorant ceux du bloc Safina de la même prison.


Cet acteur social sollicite l’implication des autorités compétentes afin que ces citoyens congolais soient aussi enrôlés comme tous les autres.

Au regard de l’effectif très important de ces détenus, Aimé Mbusa Mukanda plaide également pour le désengorgement de la prison centrale de Goma/Munzenze, notamment pour les détenus pour les faits bénins.

Lire aussi  Ituri : "Les pygmées ont besoin d'un appui" (Honoré Assumani)

JC Mbafumoja

 

Lire aussi

Les plus populaires