Présidentielle 2023 : Georges Buse se pointe avec sa candidature pour « défendre les opprimés »

 

Briguant la magistrature suprême, Georges Buse Falay a déposé son dossier au Bureau de Réception et Traitement des Candidatures (BRTC) de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) en qualité de candidat indépendant, pour « défendre les opprimés en RDC », ce jeudi 5 octobre 2023.

« Ma motivation aujourd’hui est que les gens qui aspirent à une vie meilleure puissent avoir la possibilité de vivre paisiblement dans leur pays. Donc, il y a un temps où il faut commencer à défendre la majorité silencieuse et ce pays est constitué en grande partie de cette majorité qui n’a pas des réponses à ses problèmes. Moi, je veux être, une fois élu, le défenseur des opprimés, car la détermination d’un homme s’appuie sur une croyance qui doit aboutir sur les actions politiques concrètes », a-t-il déclaré devant la presse, à la sortie d’un entretien avec le président de la CENI Dénis Kadima.

Pour lui, sa démarche, c’est un peu « comme l’avait entrepris Mzée Laurent Désiré Kabika dont je suis un de dépositaire de ce qu’il voulait faire ».


Ancien directeur de Cabinet de feu Président Laurent Désiré Kabila, ancien Ministre de l’Energie avant la transition et sénateur honoraire, Georges Buse s’est aligné à la bataille pour la présidentielle du 20 décembre 2023, afin de « poursuivre ce combat à la tête du pays une fois élu président de la République ».

Lire aussi  RDC : Les députés nationaux n'ont pas peur de la dissolution de l'Assemblée nationale pour plusieurs raisons (Josué Mufula)

José Muyaya

Lire aussi

Les plus populaires