Nord-Kivu : JED forme des journalistes sur leur sécurisation pendant l’exercice de leur métier dans les zones en conflit

 

Une trentaine de journalistes du Nord-Kivu viennent de participer à Goma (Nord-Kivu) à un atelier organisé par Journalistes en danger (JED) sur la « sécurisation dans les zones de conflit » lors de l’exercice de leur métier.

L’objectif de cet atelier était de renforcer les compétences des journalistes en matière de sécurisation lorsqu’ils travaillent dans des zones en conflit. Plusieurs thèmes, expériences et mécanismes ont été abordés pour sensibiliser les participants aux risques auxquels ils sont confrontés dans l’exercice de leur profession dans de telles régions.

Godefroid Bwiti, représentant de Journalistes en danger venu de Kinshasa, a souligné l’importance d’équiper les professionnels des médias et de les sensibiliser aux dangers auxquels ils font face dans les zones en conflit. Il espère que cet atelier permettra aux journalistes d’exercer leur métier de manière plus sécurisée.


Rosalie Zawadi, présidente de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) section du Nord-Kivu, a également souligné l’importance de l’éthique et de la déontologie journalistiques. Elle a rappelé aux journalistes leur obligation de dire la vérité, d’être responsables, indépendants, de respecter la dignité humaine et de faire preuve de solidarité dans une zone en conflit.

Lire aussi  Ituri : L'armée congolaise confirme la présence de l'UPDF à Boga et appelle la population à la collaboration

Cet atelier s’est terminé avec la satisfaction des participants, qui ont exprimé le souhait de voir d’autres formations similaires s’organiser pour les aider à exercer leur métier de manière plus sûre.

« Je suis très content du fait que je viens d’être équipé sur ma sécurisation dans les zones en conflit comme ici chez nous au Nord-Kivu. J’ai compris que la première sécurité c’est moi-même, j’ai compris que j’ai des limites que je dois respecter pour ne pas m’exposer », a dit Mérite Bahogwerhe, journaliste ayant pris part à cette formation.

La province du Nord-Kivu étant confrontée à des conflits armés, les journalistes ont besoin de toutes les compétences et connaissances nécessaires pour travailler dans des conditions sécurisées.

David Lupemba, à Goma

 

Lire aussi

Les plus populaires